Tendances

A chaque mois sa plante, décembre : Le Camellia

Partager

Partager sur Facebook

Origine
Le nom de Camellia a été attribué à la plante en 1753 par le naturaliste suédois Carl von Linné, en hommage au père jésuite George Joseph Kamel, qui a rapporté de Chine, des graines de cette plante, à la fin du XVIIe siècle. Semées dans plusieurs jardins botaniques européens, dont le jardin des plantes de Paris, les graines donnèrent des plantes qui moururent rapidement. Il fallut attendre une quarantaine d’années pour obtenir un succès, en 1739, en Angleterre. C’est alors que la plante fut nommée en l’honneur de son importateur.

Assortiment de Camélias
Il existe de très nombreuses espèces de Camélias. Parmi elles, le Camélia japonica fleurissant au printemps et le Camellia sasanqua fleurissant en automne et hiver.

Le Camellia japonica, le Camélia du Japon, est un arbuste persistant à fleurs appartenant à la famille des Théacées. Originaire du Japon, mais également de Chine et de Corée, il est cultivé depuis des siècles. C’est une plante dite de terre de bruyère, qui aime les climats plutôt doux et pluvieux. Il déploie sa floraison dès la fin de l’hiver jusqu’au printemps. Il forme de petits arbres grêles, aux feuilles oblongues, coriaces et lustrées, vert foncé, et aux fleurs simples à 5 pétales généralement rouges, avec un beau cœur d’étamines dorées.

Appelé au Japon Camélia d’automne, le Camellia sasanqua est un petit arbre aux fleurs simples, dont les pétales tombent facilement, formant sur le sol un tapis coloré, comme les fleurs de cerisier. Ses petites fleurs très parfumées recouvrent ses branches souples, parfois dès septembre et durant de longs mois. L’apogée de leur floraison est en novembre et décembre. Les fleurs sont en général simples ou semi-doubles et très odorantes, ce qui fait l’essentiel de leur charme. Les petites feuilles légèrement duveteuses se nuancent d’acajou sur les pousses printanières. Le Camellia sasanqua sent le thé au jasmin. Sa fleur est utilisée pour parfumer le thé dans certaines régions de Chine. Le parfum du « sasanqua » y est très prisé depuis de longs siècles.


Conseil de soins
-Le camélia doit être planté à la mi-ombre. Il ne supporte ni le soleil direct en permanence, ni les fortes chaleurs.
-Choisir un emplacement à l’abri des vents froids.
-Les sujets en pleine terre doivent être paillés soigneusement avant les grands froids.
-L’arrosage doit être modéré pour éviter le pourrissement des racines.
-Donner peu d’engrais.
-La taille n’est pas indispensable. Elle peut être superficielle pour le mettre en forme après la floraison, ou sévère pour le rajeunir. Il faut supprimer les fleurs fanées.

Une question ?