Tendances

La musique peut-elle sauver vos yuccas ?

  • #conseils
  • #développement
  • #musique
  • #plantes

Partager

Partager sur Facebook

Dépité d’avoir encore à déplorer la perte d’un yucca, vous observez avec une pointe de jalousie Yvonne bichonner avec amour ses jolis parterres multicolores. Mais comment fait-elle pour réussir aussi bien au jardin ? L’an dernier, elle a sauvé votre jasmin du chili en péril alors que vous le pensiez perdu à jamais. Ses soins ont été tellement efficaces que même le tuteur en bois a refleuri ! Après quelques semaines d’observation, vous pensez avoir percé à jour son secret : elle fredonne doucement des chansons à ses plantes. Aussi fou que cela puisse sembler, c’est votre seule piste et nous allons vous aider à la creuser !

Le concept d’oreilles vertes : info ou intox ?

De tout temps, les mythes et les traditions mêlent étroitement les plantes et la musique. Anthropomorphisme, superstitions, existe-t-il un fondement scientifique à ce rapprochement ? Nos contacts à la NASA ont étrangement fait silence radio lorsque nous leur avons posé la question. Nous nous sommes donc débrouillés par nos propres moyens pour trouver des études scientifiques dignes de confiance sur le sujet.

Les études scientifiques sur la musique et les plantes

Une étude scientifique conduite par des chercheurs australiens et italiens a démontré l’impact d’un son continu sur le développement de jeunes plants de maïs. De nombreuses racines ont poussé en direction de la source sonore, ce qui prouve de manière un peu plus probante que les sons influenceraient bien de manière positive la croissance des plantes !

Nous avons trouvé une deuxième étude, dont le scénario simple et efficace nous a laissés bouche bée. Les chercheurs ont planté des graines de piment près d’une boîte hermétique contenant ou non un plant de fenouil.
Résultat : les graines ont germé plus vite lorsque la boîte contenait le fenouil, comportement prouvant un esprit de compétition ! Une des hypothèses avancées est que les plantes émettraient des sons (ce qui n’est pas une nouveauté) mais surtout, seraient capables de les percevoir. Mamie Yvonne, tu as tout compris !

Les autres études trouvées nous ont moins convaincus mais, à en croire le savoir populaire, les plantes préféreraient la musique classique. Pas de chance, vous n’écoutez que du heavy métal ! Il ne vous reste qu’à demander à Yvonne de vous apprendre l’une de ses chansons magiques pour compenser.

Une question ?