Inspirations

Mettez votre cache-sol ! Il va attraper froid

  • #couvre sol
  • #froid
  • #paillage
  • #plantations

Partager

Partager sur Facebook

Comme tous les ans, vous êtes très fier après avoir aligné tous vos rangs de plantations au cordeau. En attendant vos pieds de tomates, la terre est nue, propre, pas un brin d’herbe ne dépasse. En réalité, dans la nature, le sol n’est jamais ainsi, laissé à découvert. Une couche faite de feuilles mortes, de végétaux fanés et d’autres éléments organiques le recouvre. En se décomposant, elle forme ce qu’on appelle l’humus, le principe de base de la fertilité du sol, et aussi un habitat accueillant pour la microfaune du potager. Vous pouvez reproduire facilement ce processus grâce au paillage et aux végétaux couvre-sol.

Pourquoi adopter le paillage au jardin ?

Le paillage, aussi appelé mulch, consiste à couvrir des espaces situés entre les plantes cultivées ou sur des parcelles en attente de culture plutôt que de laisser le sol à nu. Cette technique présente de nombreux avantages :
● Réduction des arrosages l’évaporation de l’eau du sol est diminuée
● Régulation de la température du sol, ce qui permet aux plantes de mieux résister au froid comme au chaud
● Protection du sol contre le compactage ou le lessivage dû à la pluie, les piétinements et l’érosion
● Limitation de la pousse des mauvaises herbes
● Apport de nutriments au sol lorsque les matériaux utilisés sont organiques

Le paillis peut être constitué de différents éléments :
● Des écorces d’arbre ou des copeaux de bois
● De la paille ou des résidus de tonte
● Des feuilles mortes
● Des plantes sèches en morceaux assez fins
● Des cailloux, graviers ou d’autres éléments minéraux

Il est aussi possible de mettre en place une bâche, une toile ou d’autres éléments inertes comme du carton, en favorisant les éléments biodégradables. Privilégiez les paillis organiques, qui apportent des nutriments au sol en plus de leur effet protecteur. Intégrer les déchets domestiques compostables directement au potager peut aussi contribuer à enrichir sa terre, avec, certes, un effet un peu moins esthétique.

Les végétaux couvre-sol, une solution plus…vivante !

Un végétal couvre-sol nécessite très peu d’entretien et empêche le développement d’herbes indésirables Plus largement, il forme un tapis vivant qui a les mêmes effets que le paillage. De nombreuses plantes basses et vivaces peuvent être utilisées au potager ou dans les massifs :
● les œillets
● la rue
● les heuchères
● les épimèdes
● le thym rampant
● la camomille romaine
● la sagine

Ces deux solutions d’occupation des sols vous laissent des parcelles riches, prêtes à cultiver dès que vous en avez besoin ! Votre maman haussera les épaules lorsque vous lui expliquerez votre nouvelle approche du jardinage : rien de nouveau sous le soleil, elle vous l’a toujours dit, elle, de bien vous couvrir pour ne pas attraper le mal !

Une question ?