Tendances

Tout savoir sur le géranium, la belle plante Reine des Balcons

  • #bienfaits
  • #géranium
  • #incontournable

Partager

Partager sur Facebook

Aujourd’hui, nous vous en disons plus sur le géranium, l’une de nos plantes chouchoutes du moment, aussi appelée « Reine des balcons ». Ce titre élogieux associé à sa symbolique d’amour dans le langage des fleurs (teinté de mélancolie lorsque ses feuilles sont sombres), nous a donné envie de vous raconter son histoire… à notre façon.

Ô Géranium, Géranium ! pourquoi es-tu Géranium ?

Les plantes nommées « géranium » depuis des siècles en France sont aujourd’hui classées en 3 genres botaniques différents suite à l’évolution des connaissances scientifiques : Geranium, Pelargonium et Erodium. Les géraniums les plus courants aujourd’hui font partie du genre Pelargonium, mais après tout, qu’y a-t-il dans un nom ? Ce que nous appelons géranium embaumerait autant sous un autre nom.

Adieu, les cérémonies ! — M’aimes-tu ?
5 raisons pour lesquelles je sais que tu vas dire oui

Star des ornementales, le géranium a pourtant parfois l’impression d’être laissé de côté : on ne pense pas assez à lui comme le végétal branché qu’il est en réalité.
Nous vous dévoilons 5 de ses atouts :
● Les géraniums se déclinent en une multitude de formes, couleurs textures…
● Les feuilles du géranium sont très odorantes et selon les variétés, vous pouvez tomber sur des parfums originaux : chocolat, citron, carotte…
● En cuisine, les feuilles et les fleurs peuvent relever une sauce, un gâteau, un cocktail, une salade…
● Les feuilles de géranium contiennent du géraniol, une molécule insecticide et répulsive. Cette plante à la beauté toxique vous aide à éloigner les moustiques et à éviter les attaques de mites.
● Il est utilisé comme plante médicinale, notamment en cataplasme sur des lésions cutanées pour ses vertus cicatrisantes et antibactériennes, ou en tisane pour soulager les affections respiratoires.

Comment le garder en vie ?

Le géranium est facile d’entretien, mais connaître ses petites habitudes peut vous aider à éviter toute tragédie :
● Période de plantation : ses graines aiment s’installer dans leur nouveau sol au printemps.
● Mode de vie : il aime se faire dorer les feuilles au soleil mais n’est pas contre un peu d’ombre aux heures les plus chaudes.
● Sol préféré : ses racines apprécient les sols riches, frais pas trop humides.
● Floraison : il fleurit au printemps, jusqu’au début de l’automne.
● Petites attentions : retirez ses fleurs fanées et apportez-lui un peu d’engrais vert, il vous remerciera en développant ses fleurs et en diffusant son parfum.

Nous ne vous dévoilons qu’à la fin de cette histoire, que le géranium porte aussi le doux surnom d’Herbe-à-Robert, voire même Stinking Bob (a-t-on réellement besoin de traduire ?) dans la langue de Shakespeare, un alias de mauvaise foi sûrement soufflé par un moustique venu de l’autre côté de la Manche !

Une question ?